La Castration Chimique

La Castration Chimique

article du 31 Janvier 2013

Bénéfices et risques de l’utilisation de la Desloréline chez le chat mâle reproducteur :

Commercialisé par la firme Virbac®, il permet la castration chimique du chat mâle. Il est disponible sous forme d’implant sous cutané qui sera placé sous sédation légère.

Son mode d’action consiste à empêcher la sécrétion de testostérone. Dès le 10ème jour après la pose, le taux de testostérone diminue chez 70% des chats. Cela entraîne la disparition du marquage urinaire, une diminution du volume testiculaire mais aussi la disparition des spicules péniens.

Inconvénients :         

On observe dans les  10 premiers jours après la pose une exacerbation du comportement sexuel du mâle. La réversibilité du traitement a été démontrée, cependant la durée après laquelle le mâle est de nouveau fertile varie de 8 à 27 mois. Dans ce cas de figure on laisse l’implant en place et on attend qu’il se résorbe.

Discussion :

L’alternative à cela consiste à retirer l’implant par voie chirurgicale. D’où l’intérêt de la placer en zone ombilicale comme le montre la photo ci-contre, le retrait est plus facile dans une zone glabre. La fonction testiculaire reprend 5 à 9 semaines après le retrait de l’implant. La reprise complète de la fonction testiculaire à un niveau équivalent  avant la pose de l’implant n’intervient que 5 à 6 mois plus tard. En conclusion, il convient de ne pas envisager la pose de l’implant pour une durée inférieure à 6 mois, prévoir le retrait de l’implant 6 mois plus tard et  3 mois plus tard envisager de faire reproduire le mâle à nouveau. L’examen du pénis permettra d’objectiver si le chat est prêt à la reproduction  via les spicules péniens.

Dr Vétérinaire  MARIAGE Catherine